L’ivresse alcoolique diminue nos capacités cognitives et augmente le risque d’accident. D’autre part, l’alcoolisme, même aigü, est un facteur de risque de la maladie d’Alzheimer (un petit verre de vin au repas semble par contre être protecteur).

# # #

décembre 6, 2010

Laisser un commentaire