Epuiser le champ du possible ?


N’aspire pas, ô mon âme, à la vie éternelle, mais épuise le champ du possible.

(Pindare, Pythiques, III)

Une autre ?


Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *