Ce sont nos jugements qui conditionnent notre bien-être, et non l’importance de nos activités, ce qui pourrait ne pas sembler évident a priori en notre époque matérialiste, mais qui était connu d’Epicure et qui est démontré aujourd’hui par de nombreuses études scientifiques.

# #

mai 18, 2011

Laisser un commentaire