N’aspire pas, ô mon âme, à la vie éternelle, mais épuise le champ du possible.

(Pindare, Pythiques, III)



Powered by QWANT