Plus de sommeil, plus de vigueur ?


Selon une étude américaine, le manque de sommeil chez l’homme entraînerait une baisse significative de testostérone, avec une diminution de la libido, des “coups de barre” le lendemain et surtout un risque de vieillissement accéléré.

Une autre ?


Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *