Ne pas regarder Le Grand Journal pendant le dîner ?


Interrompre une habitude improductive, cela demande un peu d’effort, mais la récompense sera au rendez-vous. A l’heure du dîner, plutôt que d’écouter passivement la télévision, pourquoi pas une conversation à table, ou si l’on est seul, pourquoi ne pas en profiter pour lire l’hebdomadaire que l’on a acheté tout à l’heure, au kiosque à journaux: plus d’information de qualité, plus d’interaction, et voilà notre cerveau de nouveau en fonction ! On pourra toujours regarder un film de qualité après le repas…

Une autre ?


Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *